Destination Les Portes en Ré


Il nous reste à voir Les Portes, dernière halte du voyage, où je regrette la grande masse de l'arbre de liberté, qui recouvrait presque entièrement la place de son ombrage.

Aux portes, vous pouvez prendre deux directions, l'une pour aller à la plage du Gros-jonc, petit mais calme et chaude, ou suivre la route de la Prée, qui va au Fier en passant par les bois de 'Trousse-chemise'.

Avant la guerre de 1939, s'élevait, sur le bord de la mer, une chapelle des marins, surmontée d'une assez belle statue de la Vierge, du XVII siècle, la chapelle de la Redoute, entourée de beaux pins. Tout cela a été rasé par l'occupant, mais la statue a été transportée dans l'église et elle a été remontée sur un socle, face à la mer.

La côte change d'année en année et beaucoup d'arbres ont disparu.

Nous arrivons enfin au bois de Trousse-chemise et au Fier. Des criques de sable fin au galbe arrondi d'où l'on domine la mer souvent calme comme un lac, les maisons blanches et le clocher de Loix en face, des pins francs, des chênes verts, des trembles, des cris d'oiseaux, ...

Plage très appréciée des Portes en Ré... Tout cela forme un paysage presque provençal par certaines après-midi d'août, où la mer est d'un bleu ardent et le soleil violent sur les plages d'or, avec des nuances délicates d'estampes japonaises certains jours de septembre. Au loin, à l'horizon, les villages blancs de la Vendée prennent des allures de villes orientales grandioses et mystérieuses.

Je ne peux vous conseiller de vous rendre sur ces plages superbes, mais prenez garde, si vous venez depuis le début de l'Ile de Ré, la circulation devient très vite impossible, l'unique route à partir de La Couarde vous entraîne très rapidement dans un embouteillage et la durée de parcours devient-elle complément folle!!

Donc, si vous décidez de vous rendre sur ces plages, préparez la journée, et pourquoi pas un repas à prendre sur la plage et d'en profitez pleinement toute la journée !!