Destination Saint Martin en Ré


  Continuons la route en corniche et arrivons à Saint Martin, la capitale.

Remparts de Vauban, fossés, ponts, vieilles portes, toute cette architecture militaire d'époque Louis XIV, la grande époque de l'Ile de Ré, époque prospère, où les hôtels particuliers du port et les belles demeures aux boiseries ornées témoignent d'une société aisée et aristocrate d'armateurs ou de négociants.

Arrêtez-vous à Saint Martin, c'est la vieille petite ville aux rues grimpantes, tortueuses, autour de l'église qui fut beaucoup plus importante et détruite plusieurs fois et dont les restes actuels, quoique ayant encore belle allure, ne donnent qu'une faible idée.

Elle abrita les reste du Baron de Chantal, père de Madame de Sévigné.

Port de Saint Martin de Ré vue d'avion... Toutes les rues aboutissent au port ; elles portent des noms désuets et charmants qui évoquent un passé glorieux et reculé : rue Toiras, Baron de Chantal, Savari-de-Mauléon, de Sully, Vauban, rue de la Vinaterie, rue Rohan-Soubise,etc...

A l'extrémité du port, asseyez-vous sous les ombrages de la Barbette, qui dominent la mer et d'où l'on a une double vue sur l'Océan à travers les créneaux des remparts et sur la ville.

La plage proche est trop petite pour les ébats des nombreux baigneurs de l'été.

Port de Saint Martin en Ré Dirigez-vous le long de la citadelle en direction de cette petite plage, vous remarquerez sur les murs des remparts, les nombreux messages sous forme d'initiales ou de messages des différents soldats et prisonniers partants pour Cayenne.

La citadelle, toujours en activité, domine l'Océan.

Vous remarquerez également, près du port, un superbe édifice : l'Arsenal, situé dans l'ancienne maison de Clergeotte, harmonieuse construction du XVI siècle. Puis, par la place Anatole-France, calme et vieillotte à souhait avec sa maison moyenâgeuse, vous atteindrez l'hôtel des Cadets de la Marine (fin XVIII), sur la place d'Armes, - qui fut place Louis XVI puis Louis XV - où se trouve le beau musée Ernest-Cognacq (fondateur des magasins la Samaritaine et originaire de l'Île de Ré)

Renseignez-vous au syndicat d'initiative, près du musée, pour connaître l'ensemble des manifestations prévues durant votre présence sur l'Île de Ré. Ces expositions toujours de plus en plus intéressantes, sont à manquer sous aucun prétexte.

Vous pourrez également prévoir une journée bateau avec la visite de l'ile d'Aix ou un passage près du Ford Boyard...

Scène fréquente sur le port de Saint Martin de Ré... Il ne vous reste plus qu'à flâner dans les rues tortueuses.

Une adresse à ne manquer sous aucun prétexte lors d'une journée ensoleillée est le glacier le plus connu de l'Île de Ré : La Martinière.

Son patron, à fortes moustaches, vous surprendra par le choix démoniaque et par la qualité angélique des compositions aux parfums aussi divers que surprenants. Mais réservez-vous de patience si vous désirez vous y rendre le soir, mais votre attente sera réellement récompensé.

Pour le soir, si vous désirez un endroit branché, passage obligé à La Baleine Bleue, pub fortement fréquenté où le rhum se fait merveille.

Vous sortez de la ville en passant sous des portes de grande allure, avec leurs tympans aux emblèmes royaux, la porte des Campani qui va vers La Couarde et la porte Toiras vers La Flotte.